Comment hâcher les chatons

Comment les piou piou vont faire écrabouiller des chatons qui se prennent pour des lions
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Paragraphes pré-écrits

Aller en bas 
AuteurMessage
Vert
Coordinatrice de l'épreuve fic
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Paragraphes pré-écrits   Dim 3 Juin - 3:26

Pour ceux qui ne dorment pas, poster ici vos morceaux déjà écrit, on les répartira ensuite entre posts s'ils sont cohérents avec l'histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malixia

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 29
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Paragraphes pré-écrits   Dim 3 Juin - 12:12

Ce fut donc un Basile fort étonné qui se retrouva dans les cuisines de l'école, où s'agitaient des dizaines et des dizaines d'elfes de maisons et... un Schtroumpf à Lunettes, fidèle serviteur de notre ami.
- Oh non, monsieur Basile ! Qu'ai-je fait de mal ? Je n'ai pourtant pas oublié de mettre vos éclairs au café préférés dans votre table de nuit !
- Mais j'avais demandé des éclairs au chocolat, cette fois...
Le Schtroumpf à Lunettes commença à se lamenter, tout en triturant son bonnet ; aussi, Basile ajouta précipitamment un "Je ne suis pas là pour ça" qui sembla l'apaiser quelque peu.
- Des élèves auraient-ils été vu par ici, récemment ?
Aussitôt, le Schtroumpf à Lunettes cessa tout mouvement superflu et baissa la voix :
- Oui, monsieur Basile, depuis plusieurs jours, l'on voit passer des élèves à l'air mystérieux, qui se cachent le nez sous leur cape et fronçent les sourcils dès que l'on croise leur regard. Ils font très résistants français...
- Et où se rendent-ils ?
- Là-bas ! répondit le Schtroumpf à Lunettes, désignant une petite porte enfoncée dans un recoin sombre des cuisines.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malixia.livejournal.com
Malixia

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 29
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Paragraphes pré-écrits   Dim 3 Juin - 12:54

Tapi derrière la tenture nauséabonde, Basile attendait que la réunion daigne commencer pour faire son apparition surprise, tout en se demandant si les participants allait un jour cesser de boire ces Bièraubeurres pour passer aux choses sérieuses. Enfin, GabrielleLavande ouvrit le bal en faisant tinter sa chope contre celle d'Aubin, sous-fifre de la résistance anti-PetitCoeur.
- Nous sommes ici afin de préparer notre victoire contre les chevilles enflées de PetitCoeur !
- Et je suis là pour vous aider !
Basile surgit de la tapisserie, provoquant terreurs et émois dans l'assistance : l'on vit merkura pâlir et blêmir avant de s'évanouir, et Astérix frétiller violemment comme après un abus de potion magique.
- Calmez-vous, ce n'est que Basile, tempéra Aubin, sûrement mis au courant par GabrielleLavande.
- Voilà recrue de qualité, renchérit cette dernière, peut-être bien plus motivé que nous tous réunis. Il arrive juste à temps pour la première partie de notre mission...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malixia.livejournal.com
Malixia

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 29
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Paragraphes pré-écrits   Dim 3 Juin - 13:08

PetitCoeur aimait ces après-midis passés à ne rien faire d'autre qu'écouter les louanges de son cortège. Alexgranger parsemait son chemin de délicates pétales de rose, en jetait parfois à l'assistance ébahie ; Aloa grattait un petit ukulélé finement ouvragé, accompagnant cette musique d'une voix mélodieuse ; et le reste du cortège agitait des feuilles de palme afin de procurer un peu d'air frais au valeureux héros.
Mais ce jour-là, la paix ouatée de l'entourage de PetitCoeur fut troublé par un cri suraigu en provenance de la salle des Bibliothécaires. Son sang ne fit qu'un tour, et il se précipita à l'intérieur. Il n'y trouva que larmes et désespoir (ainsi qu'un regard furieux de la part de la Bibliothécaire Suprême, GabrielleLavande).
- Que se passe-t-il ?
Ce fut ssabine qui lui répondit, d'une voix entrecoupée de sanglots.
- Notre bien-aimé hsalf s'est fait enlever... Voilà la lettre que nous venons de recevoir par hibou.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malixia.livejournal.com
Aloa

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Paragraphes pré-écrits   Dim 3 Juin - 13:50

Ssabine tendit un parchemin tacheté de sang. PetitCoeur parcourra alors l’ensemble de la lettre, faisant mine de réfléchir.
- Mais qu’allons nous faire ? larmoya Clemynette.
Dark Psyko la prit dans ses bras, essayant de la réconforter :
- Ne t’inquiètes pas, il est probablement pas si loin que l’on pense. On va le retrouver.
C’est alors que PetitCoeur, maître de la situation, prit la parole.
- hsalf est un ami qui m’est cher, aussi, par tous les moyens possibles, j’irais le chercher. Je mourrais s’il le faut mais je le délivrerais…
Tous l’écoutaient, à l’exception de Mickael2 et Mya92 qui papotaient :
- Mais puisque je te le dis, je l’ai croisé hier soir même, errant dans la bibliothèque.
- C’est impossible, il était avec moi dans la salle à manger …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malixia

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 29
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Paragraphes pré-écrits   Dim 3 Juin - 14:56

PetitCoeur avait fait apparaitre un calepin parcheminé, et prenait à présent des notes avec sa plume porte-bonheur. Passant entre les bibliothécaires, il prêtait l'oreille à leurs dires paniqués :
- Il est peut-être mort, à l'heure qu'il est ! murmura Anguitia, le front mouillé de sueurs froides.
- Ou pis encore, défiguré ! surenchérit Fantasquizz.
A ces mots, toutes deux fondirent en larmes, insensibles aux tapotements gênés de la main de PetitCoeur sur leurs dos.
-Mesdemoiselles, messieurs, un peu de tenue je vous prie ! rugit GabrielleLavande. L'heure est grave, et nous aurons besoin de toute notre présence d'esprit pour retrouver notre idole !
PetitCoeur apprécia secrètement son intervention ; en effet, toutes les personnes présentes cessèrent aussitôt de pleurer ou de se moucher, lui permettant ainsi de les interroger de façon plus consciencieuse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malixia.livejournal.com
Malixia

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 29
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Paragraphes pré-écrits   Dim 3 Juin - 16:02

[Recherche d'Aubin par PC]

PetitCoeur n'eut besoin que de quelques secondes de réflexion pour deviner l'endroit où se trouvait Aubin. Le rayon Lemon / Slash de la Bibliothèque, bien sûr, puisqu'il y passait ses journées !
Ce fut donc accompagné de son cortège lancé au petit trot que notre enquêteur s'engagea dans les imposantes allées de la Bibliothèque. Il fut rapidement arrêté par un tableau, posé de façon incongrue devant la section Histoires de Membres.
- Que cherchez-vous en ces lieux sacrés ? interrogea le Chevalier aux Perles - puisque c'était lui - de sa voix caverneuse.
- Le Préfet de Gryffondor, Aubin, répondit PetitCoeur sans se laisser démonter.
Etrangement, le Chevalier éclata d'un rire sonore.
- En Lemon / Slash, comme d'habitude...
PetitCoeur, ravi de voir son intuition masculine ainsi confirmée, poursuivit son chemin mais... Il fut une fois encore arrêté, cette fois par un Schtroumpf à Lunettes qu'il ne se souvenait pas d'avoir déjà vu.
- Vite, vite, vite monsieur ! Il y a un grave problème dans la Grande Salle, l'on y attend votre aide !
Fort sollicité en cette trépidante journée, le sang de PetitCoeur ne fit à nouveau qu'un tour ; notre enquêteur décida d'abandonner l'interrogatoire d'Aubin (de toute façon, il y avait peu de chances qu'il quitte son endroit favori) pour se consacrer à cette nouvelle alerte. Direction, la Grande Salle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malixia.livejournal.com
Spes

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Paragraphes pré-écrits   Dim 3 Juin - 16:04

[Recherche de hsalf par Allam et basiled]
Pendant ce temps, Basiled, à nouveau en train de lire les aventures de Petit Coeur tout en ricanant bêtement au fil des pages, reçut la visite impromptue de GabrielleLavande. A son air sérieux, il comprit tout de suite qu'elle venait à lui non pas comme complice mais plus officiellement.
- Basiled, dit-elle solenelement, PetitCoeur préfère visiblement faire l'imbécile dans tout Poulard.org plutôt que de poursuivre sa recherche de notre bien-aimé Hsalf. J'aimerais que tu le remplace.
Basiled rougit et répondit en bafouillant quelques peu:
- Ce serait un honneur Gaby. Je me montrerais digne de cette tâche.
GabrielleLavande sourit et approuva sa décision d'un signe de la tête. Alors qu'il se levait pour partir à la recherche de Hsalf, elle lui chuchota à l'oreille :
- Alors ? N'ai-je pas tenu mes promesses?
- Oui, tu ne m'a pas trompé. PetitCoeur tourné en ridicule, quoi de plus beau?
Ainsi, laissant merkura s'occuper de ruiner la réputation de PetitCoeur, et GabrielleLavande comploter contre le reste du monde, Basiled partit à la recherche d’hsalf, aidé par son fidèle ami Allam, lombric à la chevelure de jais. Mais, parcourant une à une les pièces du château, ils ne connurent qu’échec sur échec.


C’est alors qu’ils eurent une idée remarquable : se rendre à la Salle sur Demande et imaginer une pièce avec hsalf dedans. Malheureusement, l’expérience fut quelque peu déroutante pour nos deux compères, puisque dans une pièce de la taille de la Grande Salle, des centaines et des centaines de petits hsalf couraient dans tous les sens. Basiled ferma vigoureusement la porte en jurant.
Mais où était donc hsalf ? Et pourquoi diable fallait-il que ce soit lui qui le recherche ? C’est vrai, après tout il était Basiled, pas n’importe qui ! Il devrait seulement se charger de donner les ordres et non parcourir ce château en subissant les velléités des escaliers magiques et autres tableaux parlants !
Allam lui proposa alors une autre idée :
- Il nous faudrait la Carte du Maraudeur ! Avec cette merveille, nous pourrions aisément retrouver le disparu.
-Enfin une bonne idée ! Tu vois que tu peux finalement te rendre utile, mon bon Allam.
Les deux compagnons partirent alors à la recherche de la Carte que gardait jalousement une personne très originalement nommée le Gardien. Celui-ci permettait l’utilisation de la Carte sous la condition de recevoir en échange cent Chocogrenouilles. En effet, le Gardien faisait la collection des cartes... Quoi de mieux que de se les faire offrir ?
Ce fut donc après avoir vidé leurs petites économies que Basiled et Allam purent enfin accéder au précieux objet.
- Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises, commença Allam.
La carte laissa alors apparaître ces mots : "Tu n’as pas besoin de le préciser, vil serpentard."
Et se dévoila enfin le plan de Poudlard. Toutefois, Allam et Basiled eurent beau chercher, ils ne trouvèrent aucune étiquette portant le nom d'hsalf.
- Je crois pouvoir affirmer qu'il n'est pas dans le Château.
- Bravo Basiled, quelle perspicacité, ironisa Allam. Nous venons juste de dépenser une fortune pour rien !
La recherche d'hsalf semblait ne pas prendre fin tout de suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malixia

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 29
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Paragraphes pré-écrits   Dim 3 Juin - 16:05

[Duel Basiled/PetitCoeur]

La pluie et le vent s'étaient soudainement mis à marteler les vitres du lieu, créant une atmosphère glaciale de fin du monde. Basiled, baguette à la main, toisait un PetitCoeur furieux de s'être laissé prendre à un tel piège. Le duel semblait inévitable.
Même YvyLeeWoods avait cessé la rédaction de sa fanfiction pour se pencher vers sa camarade Dydynu :
- Tu crois que ce sera un duel à mort ?
- J'espère que non, j'aime tellement PetitCoeur !
Puis, le silence se fit.
- Expelliarmus ! tonna Basiled.
Il rata son coup, et le sort atteignit la tête de son adversaire. Cette dernière se mit à se tortiller sur le cou lui servant de support, cherchant manifestement à se séparer du corps du Préfet. Celui-ci, épuisé par l'effort, s'évanouit. La tête, heurtant durement le sol, cessa son manège sous les cris horrifiés de l'assistance. Alors, Basiled se voulut rassurant :
- Ne vous inquiétez pas, je vais l'amener à l'Infirmerie. Non non, merci, je n'ai pas besoin d'aide.
De toute façon, l'assistance pétrifiée ne réussissait à réfléchir correctement ; Basiled put embarquer le corps de son adversaire sur son épaule, et quitter la Grande Salle sans paraître fléchir. GabrielleLavande et merkura l'attendaient à la sortie pour arracher quelques cheveux à l'infortuné Préfet, et l'aider à le transporter dans un placard que personne n'ouvrait jamais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malixia.livejournal.com
Malixia

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 29
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Paragraphes pré-écrits   Dim 3 Juin - 16:17

[Première scène de merkura en PetitCoeur]

Merkura/PetitCoeur, se sentant toute chose, ne put s'empêcher de soulever sa robe et d'écarter l'élastique de son caleçon. Elle se mit à glousser, s'attirant les premiers regards ébahis de la journée.
- Ca, c'est le pied.
Elle s'échappa ensuite du Château ; à elle, le Parc et ses étendues herbeuses ! A elle, le ridicule de PetitCoeur-aux-chevilles-bientôt-dégonflées ! A elle, le Pikachu en peluche !
- Le Pikachu en peluche ? Mais qu'est-ce qu'il fait là ?
- Pika pika, piiiiiika, chu.
Merkura/PetitCoeur décida de l'ignorer pour l'instant, ayant d'autres chats, à l'instar de Sylvestre, à fouetter. Avisant Aioros allongé dans l'herbe, elle se précipita à ses côtés pour lui déclarer une flamme inventée de toutes pièces.
- Mon Amour d'Aioros, je ne peux plus vivre sans toi... Crachons enfin notre Amour à la façon du monde, je t'en supplie. Car oui, je le sais, mon sentiment est réciproque !
Tout en se demandant quelle mouche avait piqué son collègue, le préfet de Poufsouffle hésitait sur la conduite à tenir. Devait-il rire ou s'enfuir à toutes jambes ? Il opta pour une troisième solution.
- PetitCoeur, mon ami, je crains de ne pouvoir répondre à tes attentes. Je viens d'emménager avec un Pikachu en peluche, et il est très possessif ; tu m'en vois navré.
Merkura/PetitCoeur se mit alors à pleurer à fendre l'âme, repoussant un Aioros décontenancé avec un violent "Je te déteste !", elle repartit en traînant son faux chagrin avec elle. Une fois hors de vue, elle ne put s'empêcher de ricaner.
- Et de un.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malixia.livejournal.com
Malixia

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 29
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Paragraphes pré-écrits   Dim 3 Juin - 16:28

[Deuxième scène de merkura en PetitCoeur]

La seconde victime de notre faux PetitCoeur ne fut autre que Maellys, la si belle Préfète des Serpentard, délicate touche de douceur dans une maison de brutes. Depuis longtemps, merkura la jalousait, et elle se dit que le moment était enfin venu pour elle de lui faire quelques misères à la hauteur de sa rancoeur. S'approchant à pas de loup de l'arbre auquel la Préfète était adossée, elle sortit sa baguette magique et murmura un Sortilège de Découpe. Les cheveux rayonnants de Maellys tombèrent à terre et, celle-ci se rendant compte de ce qu'il venait de se passer, laissa échapper un hurlement où se mêlait rage et horreur.
- PetitCoeur, j'aurai ta peau !
Merkura s'enfuit en riant, esquivant les sorts furieux de Maellys.
L'heure tournant, elle décida de s'inspirer des paroles d'Astérix pour définitivement ruiner la réputation de PetitCoeur. Elle ôta le caleçon fleuri qu'elle portait sous sa robe, avant de se suspendre par les genoux à la première branche d'un arbre. La robe lui tomba sur la figure, permettant ainsi aux élèves alentour de profiter du spectacle...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malixia.livejournal.com
sunilda

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Paragraphes pré-écrits   Dim 3 Juin - 17:59

PetitCoeur se réveilla avec un terrible mal de crâne. Ce jaloux de Basiled n’y était pas allé de main morte. Tout autour de lui était noir, où l’avait-il emmené ? Que voulait-il lui faire ? Il commençait à paniquer un peu, il n’avait jamais connu une telle situation et que pouvait-on attendre d’un tel psychopathe.
Il commença à chercher sa baguette, qu’il retrouva à ses pieds, murmura Lumos et se rendit compte qu’il ne se trouvait pas dans une espèce d’antre démoniaque comme il l’avait craint pendant un moment mais simplement dans un placard.
- Ce Basiled est vraiment limité intellectuellement, il croit donc pouvoir se débarrasser de moi simplement en m’enfermant dans un placard. Quel naïf !
Il repoussa la porte que ce dernier n’avait même pas pris la peine de verrouiller, bien décider à se venger sans attendre.
Il vit au même moment entrée une Maellys , l’air furieux, qui se précipitait vers lui.
- Ca va je n’ai rien, dit-il avec un sourire. Puis se rendant compte d’un changement important:
-Oh joli ta nouvelle coiffure, sacré changement quand même...
Avant même qu'il ait le temps de continuer son numéro de charme, elle sortit sa baguette et lui jeta un sort.
- Aaaaaaaaaah, mais qu’Est-ce qui te prends ! Arrête ça !
- Oh mais le maléfice de chauve furie ce n’est qu’un début, tu vas me le payer !
- Mais de quoi est-ce que tu parles, je ne comprends rien !
Petit Cœur était dans une situation bien délicate et il ne s’en serait peut être pas sorti si sa cour, attirée par le bruit, n’avait pas fait irruption dans le hall au même moment. Ils réussirent à la stopper rapidement en lui jetant divers sorts tous en même temps, ce qui permis à PetitCoeur de prendre, courageusement, le large.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunilda

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Paragraphes pré-écrits   Dim 3 Juin - 18:27

Ce fut un PetitCoeur perplexe par l’attitude de celle qu’il prenait pour une amie, vexé d’avoir été battu une deuxième fois dans la même journée sans même être capable de réagir, qui se dirigea vers le parc, histoire de trouver un endroit plus calme pour reprendre ses esprits.
Il croisa plusieurs autres élèves sur son chemin (heureusement aucun n’essaya de l’attaquer cette fois).
Ces derniers le montraient du doigt, en chuchotant; Mais il avait l’habitude de ce comportement depuis la publication de ces aventures et il en retirait une certaine fierté. Il était toujours bon de se sentir admirer.
Mais en y réfléchissant bien, leur attitude n’était pas la même que d’habitude. Ils parlaient de lui, c’était indéniable, mais au lieu des regards admiratifs, il les voyait désormais pouffer sur son passage. Ils ne pouvaient pas être tous au courant de sa mésaventure de la grande salle, pas si vite.
Il commençait à ressentir un certain malaise désormais, pressant le pas pour trouver un endroit plus reculé.
Ce qu’il vit fond du parc, jamais il ne pourrait l’oublier.
Il se retrouva face à lui-même. Un lui-même qui riant comme un dément en se frottant les mains et qui ne l’avait pas encore aperçu, trop content de lui pour sentir que le vent était peut être en train de tourner.
- Cette fois s’en est bel et bien fini du petit héros parfait !
- Vraiment ? Et qu’est-ce qui te permets d’être aussi catégorique, dit PetitCoeur d’une voix forte.
PetitCoeur/Merkura se retourna, surpris(e). Déstabilisée un instant, elle se remit très vite à sourire.
- Alors PetitCoeur ? Tu as bien dormi?
L'interessé ne dit rien. Et cette fois-ci, il eut l'avantage. Il abandonna une Merkura inconsciente dans un buisson, avec son apparence "normale" faute de polynectar. Le "normal" étant à relativiser, vu les boutons verts sur son nez et sa nouvelle barbe bleue fluo qui jurait affreusement avec des cheveux oranges. PetitCoeur, content d'avoir réussi une chose dans sa journée, partit à à la recherche de celui qui, il en était sûr, était à l'origine du problème : Basiled.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spes

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Paragraphes pré-écrits   Dim 3 Juin - 18:55

Les recherches continuent, avec Allam et Basiled

Les deux compères décidèrent d’aller interroger quelques bibliothécaires, plus pour avoir l’impression de faire quelque chose que de chercher réellement à retrouver hsalf, surtout Allam qui était bien heureux de voir un administrateur en moins sur la route de la conquête de l’école. Ainsi les deux hommes débarquèrent à la bibliothèque où se trouvaient Ruthanie et Atlynara qui s’affairaient à classer les quelques livres qui traînaient sur les tables. Tous les autres étaient partis à la recherche de leur vénéré hsalf.
- Mesdames, s’il vous plait veuillez répondre à nos questions. Nous avons le même but, retrouver hsalf le plus vite possible, demanda courtoisement Allam
- Oh moi je suis nouvelle alors hsalf je m’en fiche un peu de le retrouver, répondit Ruthanie
-Il me faut d’abord critiquer près de dix fics, je n’ai pas le temps pour cela désolé, ajouta Atlynara qui semblait débordée.
-Bon je vois, lança Basiled, pourriez vous nous dire où se trouve les autres ?
-Nobodylistening et Mijoant sont partis dans le parc pour voir si hsalf n’aurait pas laissé quelques traces, répondit Ruthanie. »
Ainsi les deux amis partirent dans le parc ensoleillé et virent un homme et une femme scruter l’herbe verdoyante.
- C’est étrange hein Nobody, commença Mijoant, il n’y a vraiment aucun indice, à croire qu’il s’est volatilisé.
-Tiens en parlant de volatiliser tu vois ces plumes d’hippogriffe ? Demanda ledit Nobody.
-Ouai mais ce sont des plumes de pigeons. Rétorqua Mijoant.
-Bonjour à vous, entama Basiled, auriez-vous quelques informations sur la disparition de hsalf, nous essayons de le trouver.
-Vous voyez bien que non enfin ! Lança Mijoant, des heures que l’on fouille ce parc pour des clopinettes, à croire qu’il s’est envolé !
-Je vois personne ne sait donc rien ?
-Par Merlin y a une personne qui doit savoir où se trouve hsalf ! lança Nobody énervé
-Qui donc ? Questionna Basiled
-Et bien hsalf lui-même pardi !
Allam et Basiled partirent voyant qu’ils ne pourraient rien tirer de ces deux là.
Ils tombèrent sur Lulween en rentrant elle hurlait après son hsalf :
- Hssssaaaaaalfff ! Reviens mon peeetiiiiit !
-Euh calme toi, il ne va pas revenir comme ça. Lança Allam.
-Qui ne tente rien n’a rien ! Répondit-elle Hsaaaaalff !
Les bibliothécaires étaient vraiment déroutés lorsque hsalf n’était pas là, ils ne semblaient vraiment pas faire de choses cohérentes. Ils n’allaient pas être d’une grande utilité pour les recherches.
Néanmoins ils décidèrent d’aller voir Naiad qui classait les nombreuses critiques des livres de la bibliothèque.
- Excuses nous de venir te déranger mais tu aurais peut être de informations intéressantes sur hsalf ? Commença Allam
-Je pourrais vous faire la liste de toutes les erreurs qu’il a commises. Répondit-elle
-Nous préférions savoir où il est à vrai dire, lança Allam.
-Vous n’êtes pas le seul ! Mais Merlin seul sait où il peut se trouver !
-Bien nous allons continuer les recherches alors, dit Basiled. »
Et c’est encore et toujours bredouilles que nos amis repartirent…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vert
Coordinatrice de l'épreuve fic
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Paragraphes pré-écrits   Dim 3 Juin - 19:28

Début de la rencontre / Gaby machiavélique


Cependant, au moment où Hsalf descendait du ciel avec ses produits dérivés de la coupe d'Europe par milliers, deux personnages importants de l'histoire n'étaient pas là pour en profiter.
En effet, alors qu'il revenait une fois de plus penaud vers la Grande Salle, toujours accompagné d'Allam, il fut arrêté par un groupe de personnes, au milieu desquels se trouvait... PetitCoeur !
Et à voir son air, il ne s'agissait pas de sa doublure sous polynectar. Basiled sortit sa baguette, pour être prêt à tout.

Pendant ce temps, alors que PetitCoeur et Basiled réglaient leur compte, dans son antre, Gaby savourait un délicieux thé vert, excellent pour clarifier l'esprit, tout en observant leurs actions dans son miroir magique. Son plan marchait à merveille. Bientôt, elle serait enfin débarassée de ces deux gêneurs dans sa course au pouvoir et à la domination du monde.
C'était un plan machiavélique de les pousser à s'entretuer, et cela lui avait été rendu d'autant plus facile grâce à l'absence de hsalf. Car il serait évident que Basiled comme PetitCoeur ne manqueraient pas de déployer toute leur énergie à le retrouver. Si possible sans même enviseager d'associer leurs talents.
Hsalf était venu la voir il y a deux jours, précisant qu'il avait trouvé des billets in-extremis pour la coupe d'Europe de Quidditch. Il n'avait le temps de prévenir personne sauf GabrielleLavande qu'il avait croisé en courant dans les couloirs avec son sac de voyage. Il lui avait demandé de prévenir tout le monde et s'était ensuite envolé vers d'autres cieux sur son hippogriffe, en direction du stade allemand où avait lieu la compétition.


Dernière édition par le Dim 3 Juin - 20:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spes

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Paragraphes pré-écrits   Dim 3 Juin - 20:01

Le retour d'hsalf

Tout à coup un hippogriffe apparut dans le ciel. Il se posa doucement sur le sol, devant l’entrée de Poudlard. On pu alors enfin voir son passager, hsalf en personne !
« - Ah il est revenu le gentil pitit commença Lulween !
-Mais où étais tu diable passé ? On s’est fait un sang d’encre ! Lança MelisandeGreystone
-Gabrielle Lavande ne vous l’a pas dit ? J’étais au match France Angleterre de la coupe d’Europe de Quidditch. Ah qu’est-ce qu’on leur a mis aux froggies ! Répondit hsalf joyeux. »
Tous se tournaient vers Gabrielle Lavande, qui avait mystérieusement disparue, ah elle les avait bien eu ! Un enlèvement ? Comment avaient-ils pu y croire une seule seconde ? Qui serait assez fou pour vouloir enlever hsalf ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malixia

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 29
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Paragraphes pré-écrits   Dim 3 Juin - 20:01

[Fin du duel / Arrivée d'hsalf]

Evidemment, GabrielleLavande s'était bien gardé de "prévenir tout le monde", préférant plutôt profiter de l'occasion. Et jusque là, tout marchait à merveille... Dans son miroir magique, Basiled saignait une espèce de liquide orange par la narine droite, et PetitCoeur s'était retrouvé scalpé suite à un sortilège mal maîtrisé.
Mais soudain, un importun vint l'interrompre dans sa séance d'autosatisfaction méditative : Pikachu en personne !
- Pika pika, piiiiika, chu !
Evervée par cette intrusion dans son intimité, GabrielleLavande lui lança force boules à thé à la figure, qu'il réceptionna avec de petits grésillements électriques. Alors, elle consentit enfin à l'écouter... Pour apprendre des choses qu'elle savait déjà, en l'occurrence, le nouveau duel dans la Grande Salle. Pikachu fut congédié avec un sortilège non indolore.
GabrielleLavande retourna donc à la contemplation de son miroir magique, qui lui montrait à présent un Basiled au bord de la syncope et un PetitCoeur qui traînait une rotule brisée. Encore une fois, tout se déroulait comme prévu ; elle s'autorisa un petit somme, qu'elle interrompit pour se rendre aux toilettes, le thé vert ayant des vertus diurétiques. Mais, à son retour, les évènements semblaient avoir pris un chemin différent... Basiled et PetitCoeur gisaient, inconscients, sur les dalles de la Grande Salle, entourés d'élèves hurlant leur malheur. Et, pis encore, hsalf était en train d'ouvrir les lourdes portes de bois...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malixia.livejournal.com
Malixia

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 29
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Paragraphes pré-écrits   Dim 3 Juin - 20:47

[Scène des aveux]

Ni une, ni deux, GabrielleLavande partit en courant dans les couloirs du Château pour empêcher l'imminente catastrophe... Elle fut ralentie devant les cuisines par un Sylvestre qui s'accrocha à son mollet et refusa d'en descendre. Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, elle poursuivit sa course jusqu'à la Grande Salle, mais le mal était fait.
Gros Veinard en personne était venu examiner les corps des deux duellistes :
- Heure constatée du décès : 21h21, avait-il déclaré d'un ton docte, déclenchant parmi les élèves une vague d'évanouissements.
hsalf lui-même en avait lâché ses sacs. D'un geste théâtral, il désigna GabrielleLavande de son index levé et l'invectiva :
- Tout est de ta faute, GabrielleLavande ! Voilà jusqu'où t'a menée l'appât du pouvoir et du gain ! Vois ! Deux innocents sont morts par ta faute ! A présent, repens-toi !
- Jamais, rugit la coupable. Jamais je ne regretterai toutes ces manoeuvres, qui auraient pu m'amener à la gouvernance du monde ! Tu as tout fait échouer !
C'est le moment que choisit le Sylvestre pour se décrocher des mollets de la fautive. Il s'installa nonchalamment entre les deux adversaires, très occupé qu'il était à lécher sa patte antérieure droite. Il ne vit pas GabrielleLavande brandir sa baguette, il ne vit pas le Schtroumpf à Lunettes se précipiter sur elle afin de dévier son sort. Il vit encore moins le sort en question se diriger vers lui ; il sentit seulement quelque chose lui traverser le corps et accusa le coup avec des miaulements déchirants.
- Argh... Je meurs !
Et, il tomba raide sur le sol, troisième victime de la furie de GabrielleLavande. Profitant de l'écoeurement général et du trouble de la fautive, hsalf ôta sa robe de sorcier, dévoilant de la sorte un buste qui fit se pâmer toutes les bibliothécaires présentes, et se jeta sur GabrielleLavande pour la ceinturer. Ainsi mise hors d'état de nuire, cette dernière ne put que maudire son adversaire jusqu'à la quatorzième génération.

C'est ainsi que s'achevèrent ces chaotiques journées... tout Poudlard pleura ses morts, envoyant GabrielleLavande au pilori pour la méchanceté et l'avidité au gain qu'elle avait semées sur son passage. Les résistants anti PetitCoeur firent leur mea culpa et s'unirent au cortège du défunt pour porter son cercueil en terre, faisant par ce geste symbolique table rase de leur passé querelleur. Les Bibliothécaires se consolèrent de la perte de leur dirigeante en idolâtrant de façon redoublée leur héros revenu, hsalf qui avait écopé dans l'affaire d'une virile cicatrice.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malixia.livejournal.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paragraphes pré-écrits   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paragraphes pré-écrits
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Productions écrites:Paragraphes donnés à titre indicatif :Ville ou campagne ?
» livres sur santé et élevage des chèvres
» Cours ou atelier d'initiation
» Santiago CALATRAVA
» [Artiste] Bridget RILEY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Comment hâcher les chatons :: Organisation des éventuelles épreuves :: Une épreuve écrite (fiction)?-
Sauter vers: